Charte de déontologie 
Les cabinets de recrutement du réseau talentup

En rejoignant Talentup, les cabinets de recrutement ont fait le choix d'adhérer à un groupement de cabinets indépendants qui ont une même vision de la qualité et de l'éthique du métier du recrutement.

Le principal but de ce regroupement consiste à mutualiser un certain nombre de services et d’outils afin d’augmenter l’efficacité du traitement des missions gérées par les cabinets et d’offrir aux candidats en recherche d’emploi davantage de services.

La charte permet de renforcer le professionnalisme et d’enrichir la qualité du service fourni par les cabinets membres.

En adhérant au réseau talentup, chacun des cabinets s’engage à respecter et appliquer les obligations et règles de déontologie définies dans cette charte commune.

1 - Mission

Le conseil en recrutement agit pour le compte de toute institution cliente qui le missionne pour la recherche et l'évaluation de candidats à une fonction préalablement définie. Il recherche l'adéquation des candidats à leurs futures responsabilités et s'applique à concilier ainsi l'épanouissement des personnes et l'efficacité des entreprises.

Le cabinet intervient sur la base d'une proposition écrite qui reformule le besoin de l'entreprise, définit le contenu et les modalités de la mission, précise la méthodologie utilisée et les conditions contractuelles.

Il n'accepte que des missions qu'il estime, en conscience, correspondre à sa formation et à ses capacités.

2 - Protection des données personnelles :

La loi "informatique et libertés" du 6 août 2004, Loi 2004-801, régie par la Cnil (commission nationale informatique et libertés) encadre les règles relatives à la gestion des informations concernant une candidature et à la manière dont elles doivent être utilisées. Cette loi délimite les règles de déontologie dont les cabinets assurent le respect.

Le cabinet s’interdit de transmettre à un tiers, le CV avec les coordonnées d'une personne, sans son accord.

Aucune référence n'est prise sans l'accord exprès du candidat. Les dossiers remplis en cabinet par les candidats doivent comporter une mention indiquant qu'ils autorisent les personnes citées comme références, à être consultées.

3 - Obligation de moyens :

La démarché des cabinets est soumise à obligation de moyens. Il incombe au conseil en recrutement de mettre en œuvre l'ensemble des moyens convenus contractuellement pour optimiser la réussite de la mission. L'obtention de la meilleure qualité pour sa prestation de conseil implique qu'il se voit confier l'exclusivité de la recherche. Le succès final repose sur une relation de confiance et de transparence réciproques entre l'entreprise et le conseil.

Le cabinet ne perçoit aucune rémunération de la part de candidats, déclarés ou potentiels.

4 - Discrimination

Le cabinet adhérent s’engage à respecter la loi sur la discrimination et de recrutement en vigueur (LOI N° 2001-1066 du 16 novembre 2001 relative à la lutte contre les discriminations). Il s’engage à promouvoir l’égalité des chances et s’engage à lutter contre la discrimination durant toutes les étapes du recrutement

Le cabinet exerce sa profession dans le respect des droits fondamentaux de la personne humaine. Il s’engage à être respectueux de la vie privée et ne pratique aucun principe de discrimination ethnique, sociale, syndicale ou mutualiste, sexiste, politique, religieuse ou de discrimination portant sur le handicap, l'âge, l'état de santé, l'apparence physique, les caractéristiques génétiques, les orientations sexuelles ou les mœurs. - Les cabinets s’obligent également à :

Sensibiliser et former l'ensemble de ses collaborateurs à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l'égalité des chances dans le recrutement.

Assister et former ses consultants de manière à leur permettre de répondre à leurs clients sur les questions d'égalité des chances et de manière à rejeter toute demande discriminatoire ;

Veiller à assurer la transparence et l'objectivité dans le traitement des dossiers de candidatures durant toutes les étapes du recrutement. o Traiter toutes les plaintes et réclamations de la part de candidats qui s'estimeraient discriminés.

5 - Confidentialité vis-à-vis des entreprises :

Le cabinet se soumet à une obligation de réserve et à un engagement de confidentialité et s'interdit d'utiliser les informations qu'il reçoit de l'entreprise à d'autres fins que la réussite de la mission.

Le cabinet de recrutement s'engage à établir des relations d'un même niveau de qualité, en termes de confiance, de transparence, de confidentialité, avec les candidats potentiels ou déclarés, qu'avec l'entreprise. Il attend le même niveau d'engagement de la part de l'entreprise qui le missionne vis-à-vis des candidats qu'il lui a présenté.

 

6 - Communication :

Le cabinet s’engage à envoyer un accusé de réception à toute personne ayant répondu à une offre d’emploi proposé par son cabinet. Un accusé de réception aux candidatures spontanées est systématiquement envoyé par talentup. Il informe systématiquement les candidats dès réception de leur candidature sur leurs droits d'accès, de modification et de suppression de leur candidature - Le cabinet de recrutement tient informé ses interlocuteurs, entreprise et candidats, de l'évolution de la mission.

Le cabinet de recrutement intervient en tant que « conseil » et il aide le candidat et l'entreprise à parvenir à une compréhension mutuelle des éléments constitutifs de leur décision.

Le cabinet apporte à l'entreprise et au candidat recruté, au minimum pendant la période d'essai, le suivi nécessaire pour assurer l'intégration du candidat.

7 - Méthodes et évaluations

Le cabinet utilise et met en œuvre des méthodes validées qu'il maîtrise et qui présentent des garanties de sérieux, d'efficacité et d'objectivité. Il privilégie les techniques d'entretien, outil indissociable de l'évaluation.

Il a le souci de l'amélioration constante de la qualité de ses techniques ainsi que de la compétence professionnelle de ses consultants et de l'ensemble de ses collaborateurs.

Chaque évaluation de candidat est effectuée en référence à un besoin de recrutement donné. L'entretien avec le candidat est indissociable de l'évaluation. Après chaque évaluation, les conclusions sont communiquées au candidat. Le candidat reçoit, s'il le demande, une restitution globale de son évaluation (orale ou écrite).

Le cabinet s'oblige pendant toute la phase de sélection à n'évaluer les candidats et à ne formuler ses appréciations qu'au regard de compétences et comportements en relation avec un poste à pourvoir.

Le cabinet communique à l'entreprise, une restitution orale ou écrite de l'évaluation des candidats retenus.

Chaque cabinet adhérent de talentup s’engage à respecter et à faire respecter par ses collaborateurs l’ensemble des principes énoncés dans cette charte et d’observer les règles d'une concurrence loyale à l'égard de ses confrères


Talentup® et Talentup.com® sont des marques déposées par KNV S.A.
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. OK En savoir plus